• HOMMAGE À ANDRÉ ALIKER

    HOMMAGE À ANDRÉ ALIKER

     

     

    11 janvier 2018

     

     

    HOMMAGE À ANDRÉ ALIKER 11 janvier 2018

    André Aliker, représente à jamais la force de l’idéal communiste,  qui a su donner au militant déterminé qu’il était le courage nécessaire pour faire face à la toute puissance et à l’arrogance de la conception capitaliste du monde, qui est capable de fouler aux pieds toute exigence d’humanité,  pour protéger par tous les moyens ses profits injustes. La  hauteur de cet  engagement exemplaire  est devenue une source de courage pour les journalistes soucieux  de faire la lumière sur les diverses corruptions qui aggravent les injustices dans la société.

     

    L’assassinat d’André Aliker a lieu au cours des années 1930, années de crise et de difficultés que les historiens appellent la Grande Dépression. A. Aliker a fait son devoir en s’attaquant aux manœuvres frauduleuses des puissances d’argent dans notre pays, au moment où les masses travailleuses manifestaient dans toute la Caraïbe pour ne pas subir des baisses de salaires. Les mots « justice sociale » ont un sens qui résonne encore plus en période de crise économique.

     

    Commémorer chaque année le courage de ce militant communiste,  c’est  affirmer que nous ne renonçons pas à l’idéal d’une société plus juste.  Déposer chaque année une gerbe sur la tombe d’André Aliker, c’est réaffirmer que nous garderons notre détermination pour lutter contre toutes les formes de domination et l’oppression du monde moderne.

    Notre commémoration n’a rien d’une résignation, c’est notre manière de dire que nous sommes déterminés à continuer dans la voie tracée par André Aliker, que nous sommes prêts à rassembler nos forces, à nous organiser  pour avoir le droit d’utiliser nos ressources et nos richesses à notre propre profit, à mettre en œuvre à travers nos propositions et nos actions notre plan de développement pour note pays..

    Notre commémoration vise à redonner force à la perspective d’un peuple formé, éduqué et déterminé à faire avancer les choses, à relever tous les défis pour rendre notre société meilleure. C’est l’occasion pour nous de prendre le temps

     De réfléchir et d’analyser, pour surmonter les entreprises de déstabilisations, de désinformation, de démoralisation, pour donner un sens à notre vie et redonner confiance à notre jeunesse.  Notre exigence aujourd’hui, c’est aussi de prendre conscience du chemin parcouru, depuis l’époque d’André Aliker, après plus de 90 ans de luttes, de sacrifices, mais aussi d’acquis, de réussites sur le plan social, sur le plan identitaire, patrimonial et culturel.

    Notre commémoration est une manière de rendre hommage à ceux qui nous ont précédés pour éclairer le chemin que nous devons prendre pour la responsabilité martiniquaise. Ce qui a été fait ne pourra pas être effacé.

     

    Nou ja trasé an larout. Nou pé pa kité lérè baré-nou!

     

     

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :